Strasbourg est, sans aucun doute, l’une des plus belles villes touristiques d’Europe avec sa constitution particulière. Siège du parlement européen, la ville se situe également non loin de la frontière terrestre entre la France et l’Allemagne. Cette position lui offre un mélange de cultures et des attractions qui valent le détour quand on passe par la ville au cours d’un voyage.

Visiter une ville riche en histoire

Chef-lieu de la région d’Alsace, Strasbourg est une ville frontalière directe de l’Allemagne. C’est également une ville portant un statut très particulier en sa qualité de siège de plusieurs institutions européennes. Il s’agit du Conseil de l’Europe, de la Cour européenne des droits de l’homme, de la Pharmacopée européenne ainsi que du Parlement européen. On pourra donc y visiter les différents sièges de ces institutions. Marquée du passage des Allemands, Strasbourg est le spectacle d’une culture architecturale mixte et très riche. Le centre-ville est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. On y retrouve plusieurs édifices, dont la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

Son histoire avec l’Allemagne lui vaut d’être un véritable symbole européen et la présence de construction datant du séjour allemand. Culture française et allemande se côtoient dans cette ville dans une harmonie déconcertante.

Découvrir une ville à l’architecture splendide

La beauté de Strasbourg se traduit également par son architecture riche en formes et histoire. On peut y visiter des ponts couverts, le quartier de la Petite France et d’autres monuments symboles du Moyen-Age et de la Renaissance.

Les ponts couverts

Ils font partie des constructions les plus anciennes du territoire, datant du 13e siècle, leur rôle principal étant de protéger l’accès aux fleuves. La ville en comptait 90 jusqu’au 19e siècle, mais n’en compte plus que quelques-uns actuellement. Un autre édifice ayant pratiquement le même rôle qu’on peut observer est le barrage de Vauban. C’est également un système défensif mis en place par Strasbourg pour se protéger de l’attaque ennemie. Il a la capacité d’inonder toute la zone donnant accès à la zone sud de la ville pour empêcher l’avancée ennemie.

Les maisons à colombage de la Petite France

Ce quartier, situé dans l’Ill et témoin miraculeux de la période de guerres de la ville est un chef-d’œuvre à visiter, en partie pour ses fameuses maisons à colombage. La plus célèbre de ces maisons est la maison Kammerzell construite dans la période du XVe siècle et rénovée en 1589. Le premier niveau de la construction est fait de pierres tandis que les trois niveaux suivants sont entièrement en bois. Les trois derniers niveaux, perchés au haut de l’édifice, quant à eux, sont des combles. La maison est ornée de plusieurs réalisations rappelant le travail des hommes, les cinq sens et l’Antiquité.

L’Ill est également le site de l’ancienne douane par laquelle il fallait passer à l’époque du commerce médiéval. À quelques pas de là, peut-on également visiter le musée historique de la ville dont le bâtiment abritait l’ancienne boucherie de la région jusqu’en 1859.

Les témoins historiques

Strasbourg abrite encore aujourd’hui divers édifices témoins de la période allant du 18e au 19e siècle, qu’on peut visiter aisément. Il s’agit entre autres du palais des Rohan et de l’Aubette. L’Aubette, construit entre 1765 et 1778 est réalisé dans du grès rose abrite aujourd’hui une galerie commerçante. Le bâtiment a, cependant, autrefois été successivement un corps de garde puis le siège d’un conservatoire de musique.

Le bâtiment du palais des Rohan, site également emblématique utilise quant à lui du grès clair dans sa construction. Ancien palais épiscopal, c’est aujourd’hui, le siège de trois musées à savoir le musée archéologique, le musée des arts décoratifs et le musée des beaux-arts. Par ailleurs, plus loin, peut-on aussi visiter le château de Pourtalès, construit au 18e siècle puis réaménagé deux fois. Monument à l’architecture remarquable, il est désormais la propriété de la Schiller International University, une université américaine.

Découvrir la gastronomie locale

Strasbourg n’est pas que parcours d’histoire, c’est aussi une culture riche qu’il faut absolument découvrir de différentes manières dont par la gastronomie. La ville n’est plus à présenter en termes de cuisine avec plus de 33 restaurants étoilés actuellement. Le choix est large, mais le vin reste un incontournable de la table des gourmets. Pour l’accompagner, de nombreux mets typiques de Strasbourg peuvent être dégustés.

La choucroute fait partie des mets les plus connus de la ville, à déguRster absolument si vous y faites un tour. On peut également y manger de la tarte flambée, un plat réservé aux repas de convivialité du soir dans les pratiques locales. À Strasbourg, on peut également goûter de nombreuses pâtisseries dont les fameux gâteaux bredels et la brioche kougelhopf. Et pour mieux accompagner encore le vin local, une variété innombrable de charcuteries est disponible chez les artisans bouchers et charcutiers de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.