Bien souvent réduite à son tourisme de masse et ses plages, l’île de Majorque regorge de richesses, autant historiques, culturelles que naturelles. Entre cités archéologiques et édifices religieux, en passant par les criques et les massifs montagneux tout en jetant un oeil parmi les vignobles, il y a beaucoup à faire. Nous vous présentons donc notre voyage à Majorque.

Les informations pratiques sur Majorque

Qu’est-ce que Majorque ?

Majorque appartient à l’archipel des Baléares, avec Ibiza et Minorque. Elle se situe dans la mer Méditerranée, au large de Barcelone et de Valence. Elle est réputée pour ses stations balnéaires, ses nombreuses plages touristiques ainsi que ses criques protégées. L’ile est dotée d’un héritage arabe et romain authentique.

La capitale est Palma. L’île est divisée en 6 régions compte près de 800 000 résidents permanents. Elle a été habitée dès la préhistoire. Au fur et à mesure des siècles, les marjorquins ont subi différentes invasions. Tout d’abord, les Romains puis les Maures et enfin les Catalans conquirent le territoire.

Sur l’île, on parle catalan et castillan. Le tourisme représente 70 % des revenus et ce sont près de 10 millions de touristes qui s’y rendent chaque année, dont la moitié d’Allemands. Rattachée à l’Espagne, la monnaie officielle est l’euro.

Comment se rendre à Majorque ?

La plupart des touristes atterrissent à l’aéroport international de Palma. Il est desservi par de nombreuses compagnies, notamment les low cost comme Easy Jet ou Ryan Air. Vous pouvez également vous y rendre par ferry depuis les villes côtières espagnoles comme Alicante, Barcelone, Dénia ou encore Valence. Concernant les papiers, pour les citoyens ou ressortissants de l’Union Européenne, une carte nationale d’identité suffit. Il n’est pas possible de donner un prix concernant le prix de l’avion, tant les offres sont diverses et variées ! Nous vous conseillons donc de réserver tôt votre billet, tout en comparant les différentes compagnies grâce à un comparateur en ligne ou Google Flight.

Où dormir à Majorque ?

Cela dépend totalement de votre profil de voyageur. Entre les villages vacances ultra-touristiques et les villages pêcheurs traditionnels, il y a de quoi contenter tous les goûts. Beaucoup de touristes aiment séjourner à Palma, capitale très animée toute l’année entre les restaurants branchés et une vie nocturne attrayante. Vous pouvez dormir dans le centre historique et vers la zone du Paseo Maritimo. Il est possible de séjourner à El Arenal, mais nous vous le déconseillons si vous avez la phobie du tourisme de masse. Vous y trouverez de très nombreux hôtels. Au contraire, si vous voulez profitez du calme et de la nature, la Colonia de Sant Jordi, au sud-ouest du pays, est un petit village de pêcheur qui vous conviendra à merveille. Dans le même style, n’hésitez pas à séjourner, même le temps d’une nuit à Ronalutx, considéré comme l’un des plus beaux villages d’Espagne !

Où manger à Majorque ?

Il existe de très nombreux restaurants, partout sur l’île. Nous vous en présentons trois qui nous ont marqué.

Brut

Ce restaurant se trouve dans un hangar industriel. Il ne peut accueillir seulement qu’une dizaine de personnes autour d’un comptoir. Le chef prépare sous vos yeux des plats qui éveillera tous vos sens. Le local est mis à l’honneur !

Carrer la Carretera, 37, 07430 Llubí

La Rosa & El Colmado

Ici, vous allez déguster une grande variété de tapas, en plein centre de Palma. Ici, produits frais et locaux sont à la carte, ainsi que des plats espagnols, comme les aubergines espagnols. Le décor est assez vintage, et vaut le détour.

Calle Rosa 5, 07003 Palma de Majorque

Restaurante Kaskao

Il se trouve au sommet d’une colline. Vous pourrez profiter de la vue imprenable sur Palma. Nous avons adoré les plats, joliment présentés, notamment les grillades et les cocktails.

Camino Na Burguesa s/n Mirador de Na Burguesa, 07015 Palma de Mallorca

Comment se déplacer à Majorque ?

Pour se balader sur la plus grande île des Baléares, nul besoin de posséder sa propre voiture. Le réseaux de transports en commun est très bien agencé. Vous trouverez des bus urbains, mais également des lignes touristiques, notamment un bus qui vous propose la ville de palma. La nuit, les bus circulent également.

Les bus interurbains vous permettent de circuler dans toutes l’îles. Le prix du billet dépend de la destination. Palma possède également sa propre ligne de métro. Vous pouvez également vous déplacer en train. Bref, tous les chemins mènent à votre destination !

Notre voyage à Majorque

Nous sommes partis en juin dernier à Majorque. Nous avions pris une semaine. Notre avion décollait de Paris, et a mis moins de deux heures à atterrir à l’aéroport international.

Jour 1, matin : La ville d’Alcúdia

Notre périple commence au Nord-ouest, à 60 kilomètres de Palma. Alcudia est une ville historique et balnéaire. Arrivés le matin, nous avons donc déposer nos bagages à l’hôtel puis nous avons entamé notre visite.

Il s’avère que c’et la plus ancienne ville de Majorque, fondée en -12 av. J.-C. Elle devient la capitale romaine des Baléares. Elle est conquise par les Maures en 923. De cet époque, il nous reste quelques murailles restaurées. Nous nous sommes donc perdu dans la Vieille ville d’Alcudia, qui a su conserver sa beauté médiévale, que ce soit avec ses édifices religieux ou encore ses ruelles.

rue-alcudia

Jour 1, après-midi ; La cité romaine de Pollentia

Les ruines romaines de Pollentia représente le plus important site archéologique de la ville et se trouve à la périphérie de la ville. Le site comprend trois zones :

  • les vestiges de l’atrium de trois domus ;
  • le forum romain ;
  • le théâtre romain.

Jour 2 : La Serra de Tramuntana

Il s’agit d’un massif montagneux, classé au Patrimoine mondiale de l’Unesco. On y trouve plusieurs villages pittoresques. Les paysages sont tout simplement sublimes. Pour en profiter au maximum, nous vous conseillons de louer un véhicule. Sur plus de 170 km, partez de Polença jusqu’à Andratx, découvrez des plages de sables fins, des anses découpées… La gastronomie y est également savoureuse, combinant cuisine marjoquine et produits du terroir.

Jour 3 : Le Cap de Formentor

La péninsule de Formentor fait partie des visites à ne pas manquer lors de votre séjour. Nous avions décidé de partir d’Alcùdia et de nous y rendre. Le trajet dure environ 40 minutes en voiture, en empruntant la route de la Corniche. Nous avons pu monter sur le Mirador du Mal Pas, à 200 m de hauteur et profiter de la vue imprenable sur Pollença et sa baie.

Nous vous recommandons particulièrement les criques qui se cachent un peu partout aux alentours !

Le soir même, nous prenions la route direction Palma, la capitale.

Jour 4 et 5 : La capitale Palma

Palma est connue pour ses monuments historiques autant que sa vie nocturne.

La Seu

Il s’agit de la cathédrale de la Seu. Dédiée à la Vierge Marie, elle a été érigée suite à la reconquête de l’île par le comte de Barcelone. C’est le deuxième édifice religieux d’Espagne, après la cathédrale Séveille. Elle impressionne par son architecture imposante et atypique. Le grès varie selon les horaires, passant de l’ocre au rosé en passant par le doré. Elle peut accueillir 18 000 personnes.

La Fondation Pilar et Joan Miró

Il s’agit d’un lieu culturel, à 10 minutes de Palma. Il s’agit d’une institution culturelle crée en 1981, crée par Joan Mirò, un artiste catalan et sa femme majorquine. Ils lèguent la totalité de l’œuvre de l’artiste surréaliste

Le Castell de Bellver

Il s’agit d’une construction gothique qui surplombe la baie de Palma. Vous devez absolument le visiter. En effet, destiné à de venir un palais d’été royal, il devint une prison politique. Son architecture est édifiante et unique en Espagne. Elle se base sur une dominante de formes circulaires et comporte une tour. L’entrée est gratuite le dimanche, mais le tarif plein s’élève seulement à 4 €.

Jour 6 : Une balade en bateau autour de l’île

Pour le dernier jour, nous nous sommes octroyés une balade autour de l’île. Pour cela, nous avons louer un bateau et pu observer le sublime cadre méditerranéen. Vous n’êtes pas obliger de posséder un permis bateau ! Ainsi, vous pourrez découvrir de somptueuses criques lors de votre voyage.

Jour 7 : Départ

Et oui… Toutes les bonnes choses ont une fin ! Majorque se trouve être une destination remplie de surprises, tant par les petits coins paradisiaques que par sa culture culinaire, artistique et historique. Prenez votre temps pour tout visiter, lever les yeux aux ciels. N’hésitez pas à fraterniser avec des habitants qui vous indiqueront les endroits inconnus des touristes. Allez hors des sentiers battus. Lors de vos balades, notamment en campagne, prenez toujours de l’eau avec vous. L’été est chaud, surtout dans les terres.

Vous avez voyager à Majorque ou vous souhaitez vous y rendre ? Dites nous tout en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *