Ça va devenir une habitude lors de mes déplacements parisiens de vous présenter les restaurants testés lors d’une pause déjeuner. Cette fois-ci rendez-vous dans le 19ème arrondissement de Paris, juste au pied des buttes Chaumont pour vous faire découvrir le Tintamarre, un restaurant aux saveurs d’orient tenu par Gabrielle la cheffe libanaise du lieu.

Tintamarre : cap sur le Liban et la cuisine orientale

Ce petit restaurant avec sa devanture si particulière niché au pied des buttes Chaumont va forcément attirer votre œil et votre curiosité. Et si vous faites le choix d’y entrer vous serez pris par l’ambiance chaleureuse du lieu mélangeant du moderne et de l’ancien avec de magnifique chaise de bistro libanaise probablement chinées puis restaurées. Quoi qu’il en soit c’est joliment décoré et chaleureux.

Dans ce restaurant Tintamarre règne la cheffe libanaise qui on l’imagine a créé cet endroit en repensant aux saveurs, aux paysages, aux couleurs, au soleil et aux souvenirs de son enfance passée en terre libanaise. C’est d’ailleurs tout ce qu’on ressent dans l’ambiance de ce restaurant, la chaleur de pays à travers l’accueil et la sympathie de la cheffe et de son équipe.

D’un avis personnel c’est vraiment l’endroit parfait pour différentes occasions :

  • Un déjeuner rapide à petit prix
  • Un apéritif dînatoire avec des amis autour de tout un tas de bonnes choses à partager
  • Un dîner en famille ou en amoureux dans un cadre intimiste

Une cuisine passionnée et gourmande

Si j’ai aimé le cadre et l’atmosphère qui règne dans ce lieu, je suis aussi tombé en passion pour la cuisine que l’on m’a proposée ce jour-là et pour laquelle je n’ai que des compliments : passionnée, créative, réconfortante. Une cuisine qui m’a fait voyager et qui a assouvi ma faim grâce à ses parfums et ses mélanges de saveurs !

Tintamarre paris

La question ne se pose même pas mais les produits sont frais, la carte est réduite mais propose des plats d’origines différentes pour un prix plus que raisonnable étant donné l’excellent moment passé.

Une fois que je vous ai dit ça et histoire de vous faire saliver, voici ce que j’ai choisi de tester :

  • En entrée le fatteh de pois chiche à la coriandre et à l’ail nappé de yaourt à la grecque, pignons de pin et croûtons de pita.
  • Encore en entrée les légumes des moments (carottes et brocolis) cuits au four et recouvert de yaourt à la grecque.
  • Et comme plat les mini-croquettes de halloumi caramélisées au miel et zaatar accompagnées d’une salade de saison et de tzatziki au zaatar.
Etiquettes liées :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.